Lafayette

Bienvenue

la-fayette.eu

 

 

Site dédié aux nouvelles
relations franco-américaines

Edité par Alain Trampoglieri depuis Paris-Washington et Chavaniac-Lafayette
lafayette@la-fayette.eu

 


 


lafayette
Citizen’s of Lafayette’s Birthplace

 

A Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire)

 

Avant de partir pour l’Amérique, Louis Giscard d’Estaing dans les pas de Lafayette !

lafayette


CHAVANIAC-LAFAYETTE (Haute-Loire) mardi 19 mars 2013. Avant de répondre aux sollicitations des Français établis aux Etats-Unis et au Canada qui voudraient le voir les représenter à l’Assemblée nationale en mai prochain, suite à l’annulation du scrutin de juin dernier, Louis Giscard d’Estaing, maire de Chamalières (Puy-de-Dôme), fils de l’ancien Président de la République a tenu à s’imprégner de l’esprit de Lafayette en venant sur la terre natale du Héros des Deux Mondes.

Après une visite studieuse du Château natal du Marquis, celui qui est aussi Président de France- Amérique et ancien vice-président de l’Assemblée nationale a tenu à rendre une visite cordiale à son ami Alain Trampoglieri qui l’a reçu chez lui , à Chavaniac, Place George Washington.
Les deux amis ont posé pour les reporters de la presse américaine, très intéressée par la candidature d’un ami de l’Amérique, devant la fresque de Lafayette conscencieusement conservée par le maître des lieux, dans l’ancienne Poste du célèbre village.
Louis Giscard d’Estaing devrait annoncer sa candidature demain 20 mars 2013 à New-York.


Contact presse : lafayette@la-fayette.eu

 

 


 

 

 

 

 

Merci Monsieur Lafayette !

Aux origines de la cocarde tricolore...
Par François Devoucoux du Buysson

L’origine de la cocarde tricolore remonte aux prémices de la Révolution
française. Le 12 juillet, à l’appel de Camille Desmoulins, qui harangue
les passants dans les jardins du Palais royal, les patriotes qui protestent
contre le renvoi de Necker adoptent la cocarde verte comme signe
de reconnaissance, ornant en pratique leur chapeau d’une feuille
ou d’un rameau. La cocarde verte est néanmoins vite abandonnée
car elle évoque la couleur de la livrée du comte d’Artois, le frère du roi
que sa frivolité a rendu impopulaire.

Le 13 juillet, les membres de la milice bourgeoise qui s’assemblent
pour constituer la garde nationale dans un Paris en proie à l’émeute
arborent une cocarde bleue et rouge pour manifester le caractère militaire
de leur mission et se distinguer des éléments incontrôlés qui effraient
la population. Cet insigne est lui aussi trop ambigu pour rassembler
la population : par un « singulier hasard », comme le note Lafayette,
le bleu et le rouge sont à la fois les couleurs de Paris, celle de la livrée
des serviteurs du duc d’Orléans, l’ambitieux cousin de Louis XVI
qui espère tirer parti des troubles qui agitent la capitale.
Dès le matin du 14, plusieurs contemporains notent que l’on voit fleurir
dans Paris des cocardes bleues, blanches et rouges.

Trois jours après la prise de la Bastille, lorsque Louis XVI est reçu
à l’Hôtel de Ville par Bailly, qui vient d’être élu maire de Paris,
il se voit remettre une cocarde tricolore par Lafayette, commandant
de la garde nationale. Celui-ci écrit dans les mémoires qui ont bâti
sa légende qu’il tendit le fameux insigne au roi en déclarant :
« je vous apporte une cocarde qui fera le tour du monde ».

A la fois emblème national et symbole universel,
les trois couleurs de la France sont nées.

 

 


Alain Trampoglieri

 

obama nice

Le Tout Côte d'Azur invité à l'inauguration
Musée Masséna

 

obama nice

Christian Estrosi, député-maire de Nice
a inauguré l'exposition des meiileures photos de l'Agence France-Presse
consacrée au Président Barack Obama

 

obama nice

Dans les prestigieux salons de la Villa Masséna à Nice où se tient l'exposition jusqu'au 4 mai 2009

 

 


 

L'EVENEMENT

L'INVITATION

 

Obama

 


Barack Obama

 

OBAMA à NICE
Exposition de photographies de l’Agence France-Presse

 

du 18 avril au 4 mai 2009

Musée Masséna
65, rue de France - Nice

 


Après sa présentation symbolique au pays de Lafayette,
à Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire) la première exposition mondiale de photographies consacrée à Barack Obama,
44 ème Président des Etats-Unis est présentée à Nice
au Musée Masséna du 18 avril au 4 mai 2009
Elle rassemble les meilleures photographies
prises autour du nouveau Président par les journalistes
de l’Agence France-Presse aux Etats-Unis
De la campagne électorale à la Maison Blanche.
Sa rencontre à Strasbourg en avril
avec le Président de la République Nicolas Sarkozy.


Renseignements :
04 93 91 19 10

www.la-fayette.eu
lafayette@la-fayette.eu


 

 


 

Trampoglieri

En France, à son bureau de Chavaniac-Lafayette

 

Editeur : Alain Trampoglieri alaintrampo@orange.fr
06 07 73 72 20
Rédaction multimédia : Maison Blanche Editions
Contributions : Elysée Reporter - Paris
White House Reporter - Washington, D.C.

 

 


 

obama

Photo : Mandel NGAN
© 2009 Agence France-Presse
Tous droits réservés

 


obama

 

 

musee

Le Musée Masséna

 

estrosi

Christian ESTROSI
Député-Maire de Nice
Président de Nice Côte d’Azur

 

 

 

Le Président Barack Obama
exposé à Nice au Musée Masséna

L’Agence France-Presse
présente en grand format des photos exceptionnelles
du nouveau Président.

Après une avant-première symbolique à Chavaniac-Lafayette, en Haute-Loire, pays natal de Lafayette, Héros des Deux Mondes, l’exposition de photographies consacrée au 44 ème Président des Etats-Unis Barack Obama est présentée à Nice dans le cadre exceptionnel du Musée Masséna, du samedi 18 avril au lundi 4 mai 2009

A élection présidentielle américaine historique, événement historique.

Avec le concours des photographes de l’Agence France-Presse aux Etats-Unis sont présentés dans les prestigieux salons de la Villa Masséna de grands tirages photographiques en couleur du nouveau locataire de la White House.

Au plus près dans sa campagne, ses premiers pas dans le bureau ovale, sa venue en Europe au G 20 et à Strasbourg... des clichés éloquents, du vrai photojournalisme.

Nice au rayonnement internationnal

Si pour les Américains la Maison Blanche est un lieu sacré, la Ville de Nice l’est aussi pour son attractivité touristique et sa qualité de vie.
Le député-maire de Nice Christian Estrosi, qui valorise au maximum le potentiel international de sa ville a voulu que Nice soit la première ville à accueillir cet événement.

Sur la Côte d’Azur résident de très nombreux Américains qui sont heureux de découvrir aux cotés des Niçois cette manifestation.

Le Président Barack Obama exposé au Musée Masséna de Nice est un trait d’union entre Nice et Washington; un pas de plus dans la solide amitié franco-américaine.

nice

 

 


 

 

 

L’AFP :
le témoin incontournable
de l’actualité mondiale

 

L’AFP est une agence de presse internationale fournissant une information rapide, vérifiée et complète sur les événements qui font l’actualité sur les cinq continents, des guerres et conflits à la politique, sport et spectacles jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie.

L’Agence France-Presse, agence globale, multimédia et généraliste fait partie des trois agences mondiales d’information existantes. Elle diffuse en temps réel et en continu grâce à ses équipes de journalistes professionnels expérimentés qui assurent une présence permanente à l’étranger et dans l’hexagone avec une parfaite connaissance du terrain.

Leur rôle ? Livrer une information claire, vérifiée, l’expliquer et la mettre en perspective afin de nous aider à comprendre les faits.

Les 2.900 collaborateurs de l’Agence, répartis dans 165 pays, rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24, en vidéo, texte, photo, infographie et multimédia. L’AFP s’adresse aux nouvelles plates-formes d’information, aux médias traditionnels (presse écrite, télévision, radio) ainsi qu’aux entreprises et institutions en prise directe avec l’actualité immédiate.

Chaque jour, l’AFP produit 5.000 dépêches en français, anglais, allemand, espagnol, arabe, portugais, 2.000 photos et une moyenne de 80 graphiques fixes ou animés. En outre, le service vidéo réalise 500 sujets d’actualité par mois pour les télévisions et sites Web.

Témoins et sentinelles de l’information, les photojournalistes de l’AFP couvrent tout aussi bien les grands conflits comme l’Irak, l’Afghanistan, le Kenya que les défilés de mode à Paris ou à Milan. Ils suivent aussi les personnalités qui font l’événement. Ils étaient aux côtés du président Obama pendant sa campagne, le soir de son élection, pendant son investiture... et ils continuent à s’attacher à ses pas.

C’est sans doute une des raisons pour lesquelles les services postaux américains (US Postal Service) ont pioché dans la production photo de l'Agence France-Presse pour illustrer une enveloppe souvenir commémorant la victoire de Barack Obama à la présidentielle américaine.

« Du tragique au burlesque, de l’exploit au glamour », les photographes de l’AFP « nous livrent jour après jour une moisson de milliers d'images qui sont autant d’histoires, d’instants figés », souligne Pierre Louette, le PDG de l’Agence France-Presse.

 

 

 
 
obama afp
© 2009 Agence France-Presse
Tous droits réservés.
Les photographies AFP reproduites sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenues par lʼAFP. Par conséquent, aucune de ces photographies ne peuvent-être reproduites, modifiées, transmises, rediffusées, vendues, exploitées commercialement ou réutilisées de quelque manière que ce soit sans un accord préalable écrit de lʼAFP.
 

 

exposition

Le Musée Masséna, promenade des Anglais à Nice
Un petit air de Maison Blanche !

© Photo Elysée-Reporter
Tous droits réservés

 

 


 

obama park
obama park 2

Au coeur du President’s Park
dans la capitale du Monde
est née l’idée de l’exposition :
Obama à Lafayette

____________________________

 

Amateur d’art, passionné de photographie, très attaché à la National Portrait Gallery, Christian Hoyos, fan de Barack Obama, a mis en scène l’exposition de Chavaniac-Lafayette.
Il fallait scrupuleusement respecter le travail des photographes de l’Agence France-Presse présents dans le sillage de Barack Obama et restituer l‘atmosphère du pouvoir présidentiel américain.
Merci à Pierre Louette Pdg de l’AFP et à Vaclav Neumann pour leur enthousiasme et leur assistance.
Les tirages photos sélectionnés ont été tirés à Paris en grand format par Eric et Mathieu Musenger, dans leur laboratoire de la rue la Boétie : Objectif Photo.
Les encadrements ont été confiés à l’équipe de l’Atelier Alain Mondineu, adresse connue des conservateurs de musées nationaux et des grands collectionneurs.

obama park 3

 

Notre Think Tank se réunit dans le cadre historique du 1728, 8, rue d’Anjou à Paris où le Général Lafayette habita jusqu’à la fin de ses jours.
Ce haut lieu remarquablement restauré par Jean-François Chuet est animé par une jeune Pékinoise de naissance Yang Lining, musicienne et concertiste, grande admiratrice de Lafayette.
A quelques pas de la rue du faubourg Saint-Honoré et de la résidence de l’Ambassadeur des Etats-Unis, le 1728 est une belle adresse pour un déjeuner ou un dîner diplomatique.

 


 

lafayette square
lafayette square
lafayette square

Le Président Obama en carton
élu à Lafayette avec six mois d’avance

____________________________

Bon signe : dès le mois d’août, l’effigie en carton de Barack Obama fait en vainqueur le tour du village de Chavaniac-Lafayette.
En décembre le Président élu mais toujours en carton pose dans l’ancienne poste du village, Place Washington devant un arbre de Noël digne du Willard Hôtel, le palace des Chefs d’Etats dirigé par Hervé Houdré.
Un sourire en Or pour Madame la député-maire du Cannet Michèle Tabarot, distinguée par la Marianne d’Or du Développement durable chère à Guillaume Beaumont, directeur délégué aux collectivités locales de GDF-SUEZ.
La ville du Cannet, jumelée avec Lafayette-Lousianne fêtera l’événement en mai au Festival de Cannes avec son homologue américain et Alain Trampoglieri.
Entre deux vols Air France 028 et une halte à l’Union Station, un petit tour sur la pelouse sanctuarisée de la White House avant de réaliser avec la complicité de Political America la reconstitution d’une photo légendaire dans la réplique du Oval Office.

air france

 


 

 

LAFAYETTE,
GENIE DE LA COMMUNICATION

 

par François Devoucoux du Buysson

lafayette

 

Comme Barack Obama, Lafayette s’est illustré par sa force de conviction
et par un réel talent pour faire passer ses idées qui font de lui un précurseur
de la communication politique moderne.

Le besoin de convaincre
Parti offrir ses services aux Insurgents américains alors qu’il n’avait que dix-neuf ans, le marquis de Lafayette n’avait ni expérience ni renommée. Il lui fallut convaincre les Américains qu’il pouvait utilement servir la cause de la liberté et contribuer à leur lutte pour l’indépendance. Il se livra alors à une véritable campagne de communication pour atteindre son objectif.
Il mena ainsi auprès du Congrès de Philadelphie ce que l’on appellerait aujourd’hui une action de lobbying en multipliant les contacts auprès des personnages les plus influents et en écrivant lettre sur lettre pour faire valoir auprès des représentants américains sa volonté, la pureté de sa cause, son désintéressement -il demande en effet à servir dans l’armée à ses propres fraismais aussi le prestige de son nom et l’importance de ses appuis familiaux à la Cour du roi
de France.
Vis-à-vis de George Washington, en qui il vit immédiatement le chef et l’âme de la Révolution américaine, il se livra à une opération de séduction, fondée sur une sympathie réciproque immédiate et leur appartenance commune à la franc-maçonnerie, donnant ainsi naissance à une amitié qui allait changer le cours de l’Histoire.

lafayette
Face à la Maison Blanche, le monument à Lafayette, Héros des deux mondes

L’enfant chéri de l’opinion publique
Très tôt, Lafayette saisit le rôle croissant de l’opinion dans le cours des affaires politiques. A des Français qui ne recevaient que de lointains échos de la Guerre d’indépendance américaine, il apporta son témoignage sur ce qui se passait dans le Nouveau Monde et magnifia ces combattants en guenilles qui tenaient tête à l’armée anglaise au nom de la liberté. Revenu en France pour convaincre Louis XVI d’apporter l’aide de la France à la jeune nation américaine, il remporta un franc succès à la Cour en racontant ses exploits et mit l’Amérique à la mode chez les dames et les jeunes gens qui étaient les prescripteurs de tendance de l’époque. Le vaste mouvement de sympathie suscité par le jeune marquis dans tous les secteurs de l’opinion -il n’est pas excessif de parler de « Lafayettemania »- finit de décider le roi de France à sceller une alliance avec les Etats-Unis et à leur apporter un soutien décisif.

La communication au service d’une cause
Lafayette retira de sa participation à la Révolution américaine une popularité qu’il mit au service de ses idées. Ayant compris que les progrès de la démocratie ouvraient une nouvelle ère, il développa une pratique politique où le faire-savoir comptait au moins autant que le savoir-faire. Lafayette a beaucoup contribué lui-même à façonner son image, au risque parfois d’en faire trop et de lasser : adulé au début de la Révolution française, « le Héros des Deux Mondes » fut contraint à l’exil par les retournements de l’opinion.
En revanche, il garda toujours une place de choix dans le coeur des Américains qui l’accueillirent comme une star lors de sa tournée triomphale aux Etats-Unis en 1824-1825.
Associé à jamais à l’idée de liberté et à la naissance de l’Amérique, le nom de Lafayette est une véritable marque dont le rayonnement est universel.
Sans qu’il soit besoin de discours, ce nom incarne le lien particulier et indéfectible qui unit la France et les Etats-Unis. C’est un mot magique que l’on invoque spontanément dans les moments-clés de l’histoire de la relation franco-américaine.
En s’écriant « Lafayette, nous voilà ! » en 1917, le général Pershing a fait de ce nom l’émouvant slogan d’une aventure humaine incomparable.

lafayette lafayette
 
Devant le Capitole la statuette Lafayette du faïencier Eric Brua domine le Federal Triangle, alors que le timbre anniversaire de la Poste de Chavaniac attend son entrée au National Postal Museum.

 

 

 


 

pennsylvania
pennsylvania George de Paris
prend aussi les mesures de Barack
Estrosi, Vallini et Giscard au top !

____________________________

pennsylvania

La nouvelle a déjà fait le tour du Capitole et de l’Executive Office Building. George de Paris, le tailleur des Présidents US a reçu de précieux coupons de tissus destinés aux nouveaux costumes du Président Obama.
Du coup les vestes du maire de New-York Michael R. Bloomberg attendront. George originaire de Marseille (et cousin d’Alain Trampoglieri) conserve son influence dans la capitale du monde et au comptoir de l’infranchissable Old Ebbitt Grill.
La ville de Nice a gagné la bataille de l’attractivité touristique.
La campagne publicitaire de Christian Estrosi, ‘mayor of Nice’ n’est pas passée inaperçue aux Etats-Unis. Les Américains adorent le look “d’Estro”, la Côte d’Azur et la Baie des Anges. Les Niçois auront bientôt un rendez-vous avec Barack Obama.
Entre l’Auvergne et l’Assemblée nationale, Louis Giscard d’Estaing relance avec efficacité l’amitié franco-américaine avec le groupe parlementaire qu’il préside : France-Etats-Unis. La statue de Lafayette fabriquée à Chavaniac est en bonne place dans son bureau. Entre deux voyages à Pékin Jean-Pierre Raffarin préside le groupe du Sénat.
Le Musée de la Révolution française de Vizille, en Isère, va-t-il, le temps d’une exhibition traverser l’Atlantique ?
Un groupe d’Américains passionnés par l’Histoire de la Révolution française et la richesse du Musée en a fait l’amicale demande à André Vallini, président du Conseil général de l’Isère et tuteur du French Museum.
Ancien président du groupe d’amitié France-Etats-Unis, André Vallini, très attaché à la citoyenneté, au civisme et à La Marseillaise ne dit pas non.
En attendant, il a convié Edouard Balladur à venir visiter sa Bastille.
Entre le Carlton de Cannes et le Grand Hôtel de l’Opéra à Paris, Didier Boidin reçoit avec délicatesse le tout-Hollywood, le tout-Paris et le tout-USA. La Secrétaire d’Etat Condoleeza Rice est souvent descendue rue Scribe où Madeleine Albright a gardé ses habitudes.
On attend maintenant Hillary !

 


normandie
    Normandie du souvenir,
    Normandie du futur
normandie
 

 

Claude Gatignol, député de la Manche

lafayette

Le successeur d’Alexis de Tocqueville

Depuis l’épopée glorieuse de Lafayette, le Cotentin a su renforcer ses liens amicaux avec les Etats-Unis d’Amérique.
Le député de Valognes le Docteur Claude Gatignol s’en félicite et fait volontiers partager son affection pour cette terre de liberté où débarquèrent nos alliés en 1944.
Sainte-Mère-l’Eglise, Sainte-Marie-du-Mont, la plage d’Utha-Beach sont des lieux de mémoire.
La tradition veut que le Président des Etats-Unis vienne en Normandie au cours de la première année de son mandat.
Ce rituel sera tenu.

L’actuel parlementaire évoque avec malice l’un de ses prédécesseurs, le grand Alexis de Tocqueville.
Il était député de Valognes lorsqu’il partit aux USA.
L’auteur de ‘De la Démocratie en Amérique’ est chaque année célébré avec le Prix Tocqueville qui a déjà honoré plusieurs écrivains américains.

Aujourd’hui pour le département de la Manche, une nouvelle aventure est en cours. Président du Groupe Energies de l’Assemblée nationale Claude Gatignol évoque la coopération industrielle qui se développe sur ses terres à partir des hautes technologies maîtrisant le nucléaire civil.
Le site d’AREVA à la Hague et celui d’EDF à Flamanville (plus grand chantier d’Europe) reçoivent d’importantes délégations américaines.

Sur la côte normande, une parcelle de terre américaine où flotte la bannière étoilée nous rappelle le D-DAY, le 6 juin 1944.
65ème anniversaire cette année.
Les présidents Nicolas Sarkozy et Barack Obama ont pris date ;
le successeur d’Alexis de Tocqueville aussi !

Edgar Moore

 

 

 

shopping
shopping shopping
shopping shopping

 


 

Bienvenue à bord d’Air Force One
Lorsqu’il se déplace, le président dispose de deux Boeing 747
spécialement équipés pour que lui et ses collaborateurs puissent
travailler de façon optimale en cas de crise ou se reposer
dans des espaces aménagés.
La flotte présidentielle comprend en fait plusieurs avions
et la dénomination Air Force One désigne tout aéronef militaire
dans lequel se trouve le président américain.

 

air force one

 

 

air force one

 


 

shopping shopping
shopping shopping shopping
shopping shopping

 


 

map lafayette
map lafayette
map lafayette
map lafayette

 


lafayette

Adresse postale : Place G.Washington 43230 Chavaniac-Lafayette (France)

lafayette@la-fayette.eu

 


 

 

A bientôt sur le site

la-fayette.eu